Nous rejoindre

Créée en 2019, l’association Save Gabon’s Primates ne fonctionne que grâce aux actions bénévoles des vétérinaires, chercheur(e)s et animaliers du centre ainsi qu’aux stagiaires et autres volontaires mobilisés pour l’association.

Motivations des bénévoles Save Gabon’s Primates

Dans notre implication pour la cause des primates, si nous portons tous en nous des motivations qui nous sont propres, nous en partageons certaines : l’empathie est le moteur de nos actions. En côtoyant quotidiennement les pensionnaires du Centre De Primatologie (CDP), les relations avec ces autres primates, qui se tissent très vite, et les émotions qu’ils nous communiquent – dont leur mal-être dû à la captivité – sont impossibles à ignorer.

D’autre part, le temps et l’énergie que nous accordons à nos proches cousins reposent aussi sur la dette morale que nous avons envers eux : ils ont été enrôlés dans la recherche scientifique au détriment de leur liberté et de leur santé.

Enfin, notre engagement se définit également par la volonté de conserver la faune et flore gabonaise. Or nous savons aujourd’hui que la plupart des menaces qui pèsent sur les primates évoluant en milieu naturel sont d’origine humaine. Et si la préservation de la biodiversité s’avère nécessaire à la survie de l’humanité, l’extinction massive des espèces de primates – notamment des grands singes – apparaît comme un miroir pessimiste de notre propre déclin.

Vous souhaitez vous engager ?

Dans le cadre de nos différents projets, nous demandons à nos bénévoles d’aider notre équipe à définir et/ou mettre en œuvre les actions de réhabilitation et de sanctuarisation, d’enrichissement, de communication, de recherche de fonds, de sensibilisation et de création de locaux spécifiques à nos missions (s’agissant des projets de nurserie et laboratoire vétérinaire).

L’intervention d’un.e bénévole dit.e expert.e a pour ambition de renforcer les savoirs de l’équipe (en primatologie, communication, etc.) afin que les décisions prises et mises en œuvre soient les plus éclairées et appropriées pour la sauvegarde et le bien être des primates. Le ou la bénévole expert.e peut aussi être appelé.e à travailler sur une mission précise selon des besoins ponctuels.

À l’attention des bénévoles / stagiaires internationaux
Le bénévolat est une action importante qui engage une responsabilité envers les primates et les autres membres de l’association. L’implication et le sérieux sont plus que requis lors des missions : le développement des primates voire leur survie sont en jeu.  Pour ces raisons, le bénévolat ne doit pas être envisagé avec légèreté ni s’apparenter à de l’écotourisme. Le candidat doit avoir conscience que la plupart (voir la totalité) des missions ont lieu au CDP du CIRMF et non dans le milieu naturel des primates. D’autre part, le travail avec des singes et encore plus des grands singes doit observer un strict respect des règles sanitaires et de sécurité.

Les bénévoles internationaux sont accueillis sous la convention d’un stage de perfectionnement non rémunéré non diplômant.

Profil type (aucune discrimination sur la nationalité, les origines, le sexe, l’orientation sexuelle, l’âge, le handicap, etc.)

Professionnalisme (compétences en adéquation avec la mission) – Sensibilité aux causes sociale, animale et environnementale – Savoir-être relationnel et capacité à travailler en équipe – Respect des règles sanitaires et de sécurité – Autonomie et force de proposition.

Pour les bénévoles internationaux : Adaptabilité au changement culturel – Expérience de terrain à l’étranger (de préférence en Afrique centrale) vivement souhaitée


Conditions de vie

Pas de rémunération. Le logement dans un foyer étudiant est offert aux bénévoles temps-plein (sur le site du CIRMF). Tous les frais de missions sont pris en charge. Les autres frais, et notamment ceux des non gabonais (vol jusqu’à Libreville, visa, vaccins, assurance voyage, nourriture, etc.) restent à la charge du bénévole.

Disponibilité demandée

Minimum 6 semaines ou 3 mois, selon les missions.
Horaires du lundi au vendredi : 7h30-15h30 avec pause déjeuner. Horaires flexibles sur les missions de nurserie et de quarantaine (si présence d’orphelin très jeune), et de terrain (récupération de primates et réhabilitation).

Lieu

Centre de Primatologie (CDP) – Centre Interdisciplinaire de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) – Franceville – Gabon. Save Gabon’s Primates dispose sur place d’un bureau, de matériel informatique pour les bénévoles, de salles de réunions, etc.
Certaines missions se déroulent hors du CDP, dans tout le Gabon.

Intégration

Les bénévoles expert.e.s sont sous la responsabilité du président Dr Barthélémy Ngoubangoye, et de la vice-présidente Dr Sophie Ndjangangoye Gallino. Ils sont accueillis par les membres du bureau présents. Ils travaillent sous la direction de responsables désignés en coordination avec les membres de l’équipe ainsi que les employé(e)s du CDP.


Propositions de bénévolat (stages de perfectionnement)

Stage de perfectionnement pour un travail d’ENRICHISSEMENT du milieu de primates en captivité (en vue de leur réhabilitation). Début du stage : février 2022. Durée : 6 semaines à 3 mois. Fin du recrutement : 3 janvier 2022.

Stage de perfectionnement pour un travail de prise en charge de primates accueillis au CDP, suivi et enrichissement de ces individus en QUARANTAINE et NURSERIE (en vue de leur réhabilitation). Début du stage : Février 2022. Durée : 3 mois à 9 mois. Fin du recrutement : 3 janvier 2022.

Vous ne trouvez pas d’offre de bénévolat qui vous corresponde ?

Save Gabon’s Primates propose fréquemment des missions ciblées. Si votre profil ne correspond pas aux propositions actuelles, vous pourriez peut-être nous aider prochainement. N’hésitez pas à envoyer vos candidatures spontanées (en lien avec « les missions bénévoles courantes » présentées ci-dessous) sur notre adresse : savegabonsprimates@hotmail.com

Les missions de bénévolat

Soins aux primates

Missions :

  • Nurserie : nourrissages réguliers y compris nocturnes, éveil des individus par le jeu et la mise en place d’enrichissements (cognitifs, sensoriels, alimentaires, etc.), contacts réguliers, suivi éthologique, rapport à l’équipe et aux responsables.
  • Enrichissement : développement, fabrication et distribution d’enrichissements pour les individus isolés et groupes en volières, suivi éthologique, rapport à l’équipe et aux responsables.
  • Réhabilitation : aide à la saisie d’animaux détenus illégalement, participation aux missions de réhabilitation, rapport à l’équipe et aux responsables.

Lors de ces missions, la ou le bénévole pourra être amené.e, pour le suivi sanitaire des primates, à assister et participer aux soins vétérinaires.

Caractéristiques spécifiques recherchées : Formation ou expérience professionnelle dans le domaine du soin animal et de la primatologie. Bonne connaissance des normes sanitaires et de la législation nationale et internationale en protection animale.

Avec l’autorisation des parents et sous certaines conditions, certains soins pourront être apportés par des jeunes à partir de 12 ans. Parce que les enfants d’aujourd’hui sont les citoyens de demain, il nous parait important de partager avec eux nos valeurs écologiques et éthiques.

Appui en communication, recherches de fonds & montage de projet

Missions temps plein ou partiel – à distance ou en présentiel) :

  • Animation du réseau adhérents : création de contenus, vulgarisation et diffusion
  • Stratégie digitale : publication sur les différents réseaux sociaux, mesure et analyse des résultats
  • Appui au développement des projets en cours : assistance sur le montage des dossiers et les estimations de budget (devis, recherche de matériel etc.)
  • Recherche de fonds : recherche de partenaires et mécènes, montage de dossiers de financement, réponse aux appels à projets, dossiers de subventions, campagnes de financement participatives

Caractéristiques spécifiques recherchées : Formation ou expérience professionnelle en fonction des missions : marketing, communication, fundraising, journalisme, sciences humaines. Aisance orale. Capacités pédagogiques.