Les Moustacs

Moustac (Cercopithecus cephus)

Famille : Cercopithecidae

Genre : Cercopithecus

Zones géographiques : Afrique Equatoriale (Angola, Cameroun, Centrafrique, RDC, Congo, Guinée Equatoriale, Gabon)

Régime alimentaire : Essentiellement frugivore (mange aussi des graines, des feuilles, des arthropodes, des petits oiseaux et des œufs)

Type d’habitat : Forêts et mangrove

Taille moyenne : 44 à 58 cm

Espérance de vie : environ 20 ans en milieu naturel

Nombre de petits par portée : 1

Temps de gestation : 7 mois

Niveau menace : Préoccupation mineure – Least Concern (en savoir +)

Répartition géographique du Moustac

Habitat et écologie

Le Moustac – en anglais « Moustached Monkey » – tire son nom des moustaches dessinées par les couleurs du pelage de sa face. Ce petit singe arboricole fait partie des espèces les plus colorées de l’ordre des primates et offre une variation de teintes uniques.

Il est connu pour sa vie sociale très évoluée et notamment sa capacité de communication. En effet, signaux vocaux, sifflements, caquètements et mimiques lui permet de communiquer avec ses congénères mais aussi avec d’autres espèces.

Il vit dans des groupes pouvant compter plus de 20 individus menés par un mâle visiblement assez expérimenté pour évoluer dans leur milieu.

Menaces

Développement résidentiel et commercial

Chasse et piégeage d’animaux

Pollution industrielle

Agriculture

Routes et chemins de fer

Espèces, gènes et maladies envahissantes

Production d’énergie et exploitation minière

Exploitation forestière et récolte du bois

Déplacement et altération de l’habitat

Les Moustacs du Centre de Primatologie

Mike a grandi dans le village de Bembikani. Il vivait parfois attaché à une corde, parfois en liberté. Pendant 2 ans il a vécu entouré humains adultes et enfants et consommait un peu de tout, légumes et viandes. Au CDP, il partage sa volière avec Joseph, avec qui il a d’excellents contacts.

Rolly a été récupérée chez des particuliers à Franceville à l’âge de 5 ans. Elle aurait été chassée du côté de Port-Gentil. Gardée comme animal de compagnie elle a été cédée à l’association en janvier 2021.

Doumaï aurait été acheté près de la frontière du Congo par un militaire qui l’a vu grandir. Ayant grandi dans un foyer humain, il se montrait très maladroit pour grimper et s’accrocher aux branches lorsqu’il est arrivé au CDP. Il a d’excellents contacts avec ses congénères et semble apprécier la compagnie de l’humain, auprès de qui il recherche le contact.

Kiki est arrivé au CDP si jeune qu’il était impossible de lui faire de prélèvement sanguin pour ses contrôles sanitaires. Récupéré à peine 3 jours après que sa mère ait été tuée, il vivait attaché à une corde en extérieur. Malgré son jeune âge Kiki semble vaillant et lors de sa récupération il a essayé de mordre l’équipe qu’il ne connaissait pas encore.
Joseph est facilement reconnaissable à son crâne pointu et son arcade sourcillère très prononcée. Il est arrivé au CDP en 2021 à l’âge de 2 ans. Récupéré du côté de Mounana, il avait été acheté à un chasseur alors qu’il était bébé. Il a vécu toute sa vie en cage, entouré d’humains auprès desquels il ne semble pas effrayé et cherche même attention et caresses.

Madame Julie est une jeune moustac née le 10 octobre 2020. Elle a été confiée à un couple par des chasseurs. Gardée comme animal domestique, ses détenteurs l’ont confiée à l’association afin qu’elle retrouve rapidement une vie parmi ses congénères.

Jules a été acheté auprès d’un chasseur, par un couple qui a voulu lui sauver la vie alors qu’il était encore bébé. Partageant le foyer avec le chien et le chat de la maison, il est habitué aux bons soins des humains, dont il s’éloigne pourtant. Il a un excellent contact avec ses congénères.

Né en 2018, Nairobi est un moustac très communicatif qui vocalise beaucoup. Orphelin victime du braconnage il est arrivé au centre en décembre 2019. Il recherche le contact avec les humains qu’il ne semble pas craindre. (A quitté le CDP en octobre 2020)