Les Gorilles

Gorille Gorilla gorilla

Famille : Hominidé

Genre : Gorilla

Zones géographiques : Afrique centrale (bassin du Congo) – A l’ouest : le gorille des plaines (Gorilla gorilla gorilla) ; A l’est : le gorille des plaines orientales (Gorilla beringei graueri) et le gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei).

Régime alimentaire : Végétarien – fruits, feuilles, tiges, racines, quelques insectes (le régime des gorilles des montagnes est principalement folivore, c’est-à-dire principalement composé de feuilles).

Type d’habitat : Forêts tropicales ou subtropicales

Taille moyenne : 1,70 m pour les mâles et 1, 40 m pour les femelles (dimorphisme sexuel). Certains mâles peuvent atteindre plus de 2m.

Espérance de vie : environ 30 ans en milieu naturel

Nombre de petits par portée : 1

Temps de gestation : 9 mois

Niveau menace : En danger critique d’extinction (en savoir +)

Répartition géographique du Gorille

Habitat et écologie

Avec plus de 98% de nos génomes en commun, le gorille est l’un des primates non humains le plus proche de nous. Malgré sa popularité dans la littérature et le cinéma (King Kong, Gorilles dans la brume, etc.) ainsi que pour ses capacités à communiquer avec l’être humain (cf. Koko, le gorille qui parle, Barbet Schroeder, 1978), il reste malheureusement encore menacé par la chasse, la viande de brousse et le commerce de trophées. 

En milieu naturel, les gorilles vivent en groupe pouvant dépasser 20 individus, mené par un mâle adulte à « dos argenté » – en référence à son pelage qui avec le temps prend une teinte grise – qui n’exclue pas nécessairement la présence d’autres mâles, plus jeunes. Cependant, il est le seul à se reproduire avec les femelles du groupe.

A l’instar du chimpanzé, ces grands singes utilisent l’automédication. Il a ainsi été démontré qu’ils sont capables de trouver et consommer de l’argile afin de guérir des gastro-entérites.

Primates diurnes, ils fabriquent chaque jour rapidement un nid, généralement au sol. Prouesse qu’ils sont capables de réaliser en 5 minutes. Ils passent une grande partie de leur temps à s’alimenter de feuilles et tiges qu’ils trouvent en abondance et s’accordent également beaucoup de repos, nécessaire à la digestion lourde des végétaux. 

Ces animaux constituent un élément clef pour la survie de la forêt : ils ont un rôle écologique majeur dans la dispersion de graines puisqu’ils consomment plus de 100 espèces de plantes différentes. Les graines sont disséminées de la manière suivante : certaines sont ingérées mais ne sont pas digérées, elles passent à travers l’appareil digestif et se retrouvent dans les selles à un ou deux kilomètres plus loin, permettant ainsi la régénération forestière.

Menaces

Développement résidentiel et commercial

Chasse et piégeage d’animaux

Agriculture

Routes et chemins de fer

Production d’énergie et exploitation minière

Exploitation forestière et récolte du bois

Maladies virales

Dégradation de l’environnement

Au Centre De Primatologie

L’aventure des gorilles réintroduits au Gabon

Tous les gorilles du Centre De Primatologie, arrivés pour la recherche, ont enfin regagné un sanctuaire où ils vivent en aire protégée, défendue du braconnage.

C’est grâce au Projet Gorille Fernand-Vaz (PGFV) qu’ils ont tous pu être réhabilités en sanctuaire dans le parc National de Loango.