Transfert de pensionnaires du CDP vers le Parc de la Lékédi, hommage à ces 4 individus.

Chaque année, le Centre De Primatologie (CDP) transfert tous les pensionnaires saisis chez des particuliers, vers des parcs partenaires pour qu’ils soient réhabilités et puissent vivre parmi leurs congénères. Au mois d’octobre 2020, nous avons transféré 4 pensionnaires vers le Parc de la Lékédi à Bakoumba, afin qu’ils soient réhabilités en milieu naturel.

C’est avec émotion que nous avons dit au revoir :

A Capitaine, jeune chimpanzé qui a tant égayé notre quotidien.

Jugé trop dangereux pour la famille qui le détenait captif, il a rejoint le CDP en avril 2019. Très joueur il s’amusait du jet d’eau que les animaliers utilisent pour nettoyer sa volière, compliquant ainsi cette tâche quotidienne. Pourtant, sa malice lui a valu d’être apprécié de tous. Il nous communiquait d’ailleurs sa joie par de nombreuses expressions simiesques.

Au revoir Capitaine, nous nous félicitons que tu connaisses enfin le grand air et l’herbe fraîche.

A La Blanche, cette jeune femelle chimpanzé arrivée en septembre 2019.

Toujours volontaire pour épouiller celui ou celle qui voulait bien se laisser faire, elle nous avait tout de suite conquis.e.s par sa douceur. Elle nous avait fait peur, ce jour où elle avait saisi le smartphone qui la prenait en photo, pour jouer avec dans sa volière. Elle faisait défiler l’écran comme l’aurait fait un humain. Dotée d’une grande intelligence, nous avions plus peur qu’elle ne passe un appel à l’international qu’elle ne casse l’objet. Et en effet, de par sa complicité avec les animaliers du CDP, elle avait restitué le smartphone sans heurts.

Au revoir La Blanche, nous sommes heureuses et heureux que tu puisses rejoindre les tiens.

A Nairobi, « le plus mignon de tous les moustacs ».

Depuis le mois de décembre 2019 il était impossible de traverser le CDP sans entendre ses douces vocalises. Très peu farouche, ce rescapé du braconnage cherchait l’attention des humains, qu’il obtenait sans difficultés. Sa petite taille ne lui a pas empêché de prendre une grande place dans nos cœurs.

Au revoir Nairobi, nous nous réjouissons que toutes les couleurs de ta face puissent de nouveau égayer la forêt.

A Créfio, cette femelle moustac au parcours compliqué.

Lorsqu’elle est arrivée au CDP en décembre 2018 elle était traumatisée par la perte de sa famille et la captivité qui a suivi. Elle s’était attachée à la peluche que nous lui avions fournie et ne l’a jamais quittée avant sa mise en contact avec Nairobi, avec qui elle jouait beaucoup. Pourtant, le jour où nous avons tenté de retirer la peluche qui trônait en face de sa volière, la petite Créfio a exprimé son désaccord par de fortes vocalises jusqu’à ce que nous replacions la peluche à sa place, dans son champ de vision.

Au revoir Créfio, nous saluons ta force et espérons que tu n’auras plus jamais besoin de peluche.

Vous nous manquerez mais nous ne sommes pas tristes de vous voir partir. Nous travaillons tous les jours pour que chaque individu arraché à son milieu, puisse retrouver un environnement naturel parmi ses congénères. Votre transfert au Parc de la Lékédi marque le début de votre nouvelle vie, loin des humains qui ont tué vos familles et vous ont gardés en tant qu’animaux domestiques. Après toutes les épreuves que vous avez traversées, nous vous souhaitons le meilleur pour la suite


Article rédigé par Mélanie Foutrel, Bachelor en communication, bénévole adjointe à la communication pour Save Gabon’s Primates